Parmi les sujets d’actualités autour de la légalisation du cannabis à l’heure actuelle, on retrouve le cannabidiol. Beaucoup plus populaire sous l’appellation de CBD, le cannabidiol a actuellement le vent en poupe dans le monde du cannabis. En plus des nombreuses analyses et études qui sont menées sur le CBD, ce dernier est désormais centré autour d’une industrie qui ne cesse de prospérer. Aujourd’hui, le CBD fait de l’ombre au THC qui autrefois était la substance star du cannabis. Il y a encore quelques années, le cannabis comme toutes les autres drogues était stéréotypé comme faisant partie des substances illicites et dangereuses à la consommation. Mais de plus en plus, les études commencent à faire ressortir les effets positifs de ces plantes pour la santé. Ce qui a permis leur légalisation dans de nombreux pays d’Europe comme en Amérique. C’est à cette période que le cannabis médical, celui qui est utilisé pour guérir des maladies a fait son apparition. Zoom sur le cannabidiol, cette substance active qui a suscité l’intérêt de la science.

Définition du cannabidiol

Le CBD est un acronyme qui n’est donc autre qu’une abréviation du cannabidiol. La première culture de CBD date de plus de 6000 ans et a été faite en Chine. À l’époque le plant de cannabis était composé de près de 600 substances organiques. À partir de ces composés, il a été déduit des substances principales à savoir le CBD qui est le cannabidiol et le THC qui n’est autre que le tétrahydrocannabinol. Le cannabidiol (CBD) est une substance qui est naturellement produite par la plante de cannabis selon ces différentes espèces. Notamment la variété sativa, l’indica ou encore le Rudiralis. Il faut savoir que les variétés de cannabis qui ont une faible teneur en THC sont considérées comme des chanvres alors que celles qui sont riches en CBD les plus utilisées dans l’industrie du cannabis.

La plante de cannabis va produire le CBD qui constituera pour elle un agent défenseur contre les agressions telles que le froid par exemple. Composant de la famille des cannabinoïdes, le cannabidiol fait partie des substances de la plante qui agissent sur sa physiologie. Dans la famille des cannabinoïdes dans laquelle on retrouve le CBD, il y a trois substances qui se distinguent. Notamment les substances endogènes qui sont produites par le corps humain ou encore les endocannabinoïdes qui sont produits par la plante elles-mêmes. Enfin, il y a les phytocannabinoïdes qui sont des cannabinoïdes de synthèse. Le CBD étant hydrophobe parceque préférant les environnements aqueux, il est un phytocannanoide.

Il peut être extrait de la plante de cannabis de plusieurs manières et peut également être consommé de plusieurs manières différentes. Elle peut être administrée sous forme de gélules, de boisson, par inhalation ou même par voie cutanée. La consommation du CBD permet à l’humain d’améliorer la réponse naturelle de son corps face  douleur. Cette substance agit donc sur le fonctionnement sur le système nerveux afin de faire oublier la douleur.  En effet, le CBD s’associe au récepteur vanilloide responsable de la température de corps et de la douleur. Ce qui rend son action fort efficace. C’est donc un cannabis médical qui permet de se libérer de la douleur, d’être plus détendu et moins anxieux.

Le CBD est-il légal ?

Qu’en est-il de la légalité du CBD ? Ce dernier est entièrement légal dans de nombreux pays aujourd’hui. En effet, les États ont largement assoupli leur réglementation en ce qui concerne le CBD. Ce qui fait que ce dernier est entièrement légal, contrairement à son homologue le THC. Dans la majeure partie des pays, il demeure encore illicite du fait de sa forte dose et de ses nombreux effets secondaires indésirables. En effet, le CBD n’a pas les effets psycho actifs comme le THC. Ce qui le rend forcément plus safe. De ce fait, lorsque vous parlez de cannabis, en faisant allusion à celui qui  a une forte teneur en THC, vous devez savoir que celui-ci est toujours interdit.

Le cannabis est donc légal, mais cette autorisation concerne uniquement celui connu sous le nom de cannabidol. C’est à dire donc avec un niveau de THC en dessous de 0,2%. Non euphorisant, le CBD a des propriétés antistress. En plus de sa facilité à apaiser la douleur, les crises d’angoisse, il peut aussi être utilisé dans le traitement de la dépression, de l’épilepsie ou même de l’Alzheimer. Son niveau de toxicité très faible et ses vertus thérapeutiques ont finalement conduit à sa légalisation dans de nombreux pays.

Les différents types de CBD

Les différents produits contenants le cannabidiol commencent à envahir le marché européen et américain. Ils sont particulièrement appréciés pour leurs propriétés relaxantes et les effets positifs qu’ils apportent sur la santé. Bon nombre de boutiques et de sites spécialisés les mettent en vente. Toutefois, avant de les utiliser à des fins de consommation, il est important de bien connaitre ces produits, leurs caractéristiques pour mieux les utiliser. Cette fine connaissance est aussi destinée à connaitre quels sont les produits que vous devrez privilégier en fonction de vos attentes. Voici un tour d’horizon des différents types de CBD que vous pourrez trouver sur le marché.

Les cristaux CBD

Les cristaux CBD constituent la forme le plus purifiée de cannabidiol. Dans ce produit, il est retrouvé près de 98% de CBD isolé. Les bons cristaux CBD ne contiennent pas de THC et mieux sont issus d’une culture provenant des techniques de l’agriculture biologique. Ces cristaux peuvent être utilisés de plusieurs manières et ont parfois une forme poudreuse comme du sucre glace. Sur le marché ou dans les sites en ligne qui en vendent, vous pourrez trouver des cristaux CBD sous forme de boites  de 1000 mg maximum, à première vue, la quantité pourrait vous paraitre petite. Mais il faut faire attention. C’est un produit qui doit être consommé en très petite dose. Ne contenant pas de psycho-actif, vous pourrez utiliser vos cristaux de CBD sans craindre des effets secondaires négatifs.

La plupart du temps, les cristaux CBD peuvent provenir des plants de chanvres ou de cannabis. Par ailleurs, il faut noter que les cristaux sont des isolât. De ce fait, après séparation du produit des cannabinoïdes et des terpènes, tout ce qui reste c’est le CBD. L’utilisation  des cristaux de CBD est souvent faite dans le but de profiter de ses vertus apaisantes et anti-inflammatoires. Destiné donc à un usage thérapeutique, le conseil de votre médecin est la bienvenue pour une consommation plus adaptée. Il y a de nombreux avantages à utiliser les cristaux de CBD. Notamment à cause de leur pureté et de leurs vertus sur la santé. Ils sont très pratiques et simples d’utilisation.

Il vous suffira simplement de peser le poids idéal dans une balance classique de cuisine. Autre caractéristique très appréciée chez les cristaux CBD c’est qu’ils ont un gout neutre et sont inodores. Si vous êtes intolérants  à certaines odeurs, vous pourrez donc toutefois utiliser vos cristaux sans craindre quoi que ce soit.  Si l’utilisation des cristaux de CBG est avantageuse, il ne faudrait pas pour autant en oublier les inconvénients. S’ils ne sont pas aussi nocifs que le THC, les cristaux de THC ont une action non négligeable sur les enzymes hépatiques.

De manière plus concrète, cela veut dire qu’ils peuvent annuler les effets des autres médicaments pris par l’individu, si celui qui en consomme est sous traitement médicamenteux par exemple. C’est la raison pour laquelle il est très important de toujours avoir l’avis de votre médecin. Notamment lorsque vous prenez d’autres médicaments. En cas de prise de cristaux de CBD, il est aussi recommandé à l’utilisateur de pratiquer des activités telles que conduire par exemple. Les cristaux de CBD étant susceptibles d’entrainer un état de somnolence.

Mode de consommation des cristaux de CBD

Il existe plusieurs manières de consommer des cristaux de CBD. Il vous revient de choisir le mode de consommation qui vous parait le plus accessible. Les cristaux de CBD peuvent être facilement ajoutés à vos recettes, rappelez-vous qu’ils ont un goût neutre et aucune odeur. Cela ne gênera donc probablement pas vos préparations. Que ce soit pour réaliser vos plats préférés, des pâtisseries, etc. Ces cristaux peuvent y être introduits. De façon plus concrète, les cristaux de CBD peuvent être consommés à travers un mélange de corps gras. Vous pourrez donc les mélanger avec du beurre fondu, de l’huile d’olive, etc. Ce faisant, vous pourrez les utiliser soit par voie orale soit par voie cutanée.

Saviez-vous que les cristaux de CBD pouvaient être utilisés par vaporisation ? Mais dans ce cas, il faudra vous doter d’un accessoire qui vous permettra de vaporiser les cristaux dans un e-liquide. Les vaporisateurs se présentent sous forme de stylos et sont spécialement dédiés à la vaporisation des cristaux de CBD. Dans l’utilisation des cristaux de CBD, il est important de faire attention au dosage. Même si vous ne risquez pas de faire une overdose il convient de prendre vos dispositions. C’est une substance qui doit être consommée en petite quantité. Attention donc à bien prendre des mesures. Heureusement, il est très facile de prendre le dosage d’un e-liquide de cristaux CBD. À titre illustratif, pour un dosage de 20 mg de CBD, il faudra un liquide dosé à au moins 20 ml.

E-liquides CBD

Le CDB est parfaitement compatible avec une composition d’e-liquide. Ce mode de consommation est de plus en plus apprécié par les personnes qui font recours au CBD. Les e-liquides au CBS se composent en grande partie de glycérine végétale. Ils sont aussi riches en propylène glycol. Il s’agit de deux substances qui sont aussi bien utilisées dans l’industrie agroalimentaire que dans celui de la beauté. Les e-liquides sont aussi composés de certains arômes. Ce sont d’ailleurs elles qui donnent aux liquides de la vape leur odeur particulière. En effet, le propylène glycol présent dans la substance se charge du bon transport des arômes dans les liquides. Ce qui contribue à renforcer l’effet de contraction lorsque le liquide passe sous forme de vapeur dans la gorge du consommateur.

Le propylène glycol est aussi reconnu pour sa forte présence dans les liquides ayant un taux de nicotine assez élevé. Quant à la glycérie végétale, elle sert ici à faciliter la production de vapeur. Aussi, elle contribue à la viscosité des liqueurs et à leur goût sucré. Les e-liquides au CBD sont composés d’arômes tels que la vanille, la menthe, etc. Du fait des terpènes présents dans certains liquides, vous pourrez observer un gout semblable à celui du chanvre. Ces terpènes sont particulièrement appréciés du fait de leur vertu sur le plan olfactif. Comme pour les cristaux CBD, les e-liquides fonctionnent sur la base d’un dosage. Ici, le dosage se fera en fonction de l’intensité à laquelle le consommateur voudra savoure sa vape. Il existe en tout 4 types de dosage. Tout d’abord il y a les dosages faibles. Ceux-ci sont de ceux qui se retrouvent dans la catégorie comprise entre 30 mg et 100 mg.  Ce dosage, la vaporisation peut être consommée quotidiennement voire occasionnellement. Ce degré apportera au consommateur des effets légers. Ensuite, il ya les dosages moyens. Ceux-ci entrent dans la catégorie du 100 mg à 300 mg.

Pour bénéficier de réels effets à un moment précis de la journée, il est recommandé de vaper à un dosage moyen. Pour bénéficier d’effets vraiment très élevés, le consommateur peut se tourner vers les dosages forts. C’est-à-dire plus de 300 mg. Dans ce cas, la consommation doit se faire uniquement de manière ponctuelle et très occasionnellement. Il y a aussi les e-liquides boosters. Ceux-ci ont des dosages équivalents ou supérieurs à 600 mg. Mais attention, ces e-liquides boosters ne doivent en aucun cas être vapés seuls. Le consommateur doit procéder à leur dilution dans une solution de glycérine végétale et de propylène glycol.

Pour vaporiser vos e-liquides, vous avez le choix. Vous pouvez soit le faire par le biais d’une cigarette électronique classique, soit acheter un matériel de vaporisation plus onéreux. Sachant que cet accessoire aura une puissance beaucoup plus forte que celle de la cigarette électronique classique. En inhalant les e-liquides CBD par le canal de la cigarette électronique, l’absorption de la molécule par le corps se fait extrêmement bien. C’est une des raisons pour lesquelles les e-liquides au CBD ont un intérêt particulier aux yeux des consommateurs.  Aussi, à travers l’inhalation du CBD, l’assimilation dans l’organisme est beaucoup plus rapide. Ce qui garantit une transmission plus efficace au cerveau, des informations dont il a besoin. Ce qui permet à l’individu de bénéficier le plus rapidement possible des effets de détente et de la relaxation qu’il espérait en procédant à la vape. Il pourra ainsi mieux se relaxer et se détendre sans pour autant planer.

Bon à savoir, le coût d’un liquide classique à la nicotine ne sera pas le même que celui d’un e-liquide au CBD. Ce dernier reviendra naturellement plus cher. Aussi, plus la concentration en CBD d’un e-liquide est élevée, plus son prix ne vaudra plus cher. Alors que pour la nicotine par exemple, quelles que soient les  variations de concentration, le prix ne fluctue pas forcément. 

La différence de prix entre ces deux substances peut être expliquée par deux facteurs. Dans un premier temps, par la méthode d’Extraction du CBD. Il s’agit d’un processus assez complexe qui peut être assez délicat. Ensuite, les fabricants doivent respecter des règles et des procédés assez stricts pour parvenir à bien extraire le CBD. Ce qui fat qu’à sa sortie il vaut forcément cher.

Les fleurs de CBD

La fleur de CBD comme l’indique son nom est super riche en CBD. C’est une variation du cannabis  qui dispose de toutes les vertus que l’on peut rechercher chez le cannabis, mais sans les effets nocifs du THC. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a été rendu légal. La fleur de CBD est le dérivé de cannabidiol capable de tout faire. Il peut soulager  les migraines, une gueule de bois et accorder la lucidité au consommateur. C’est un produit avec des propriétés qui lui permettent d’aider les consommateurs à trouver la détente et à se sentir mieux dans leur corps. Pour les personnes qui comment à planer après une consommation avec une forte teneur en THC, l’utilisation du CBD peut leur permettre de retrouver le parafait équilibre. Pour rappel, le THC est un des cannanoides, une substance contenue dans la plante de cannabis. Tout comme le CBD, mais c’est ce dernier qui est recommandé du fait de ces effets non psycho-actifs et de ces vertus thérapeutiques. La fleur de CBD n’est donc pas psycho-active.

Bien au contraire, elle permet grâce à son CBD de réguler les effets du THC dans l’organisme. Encore appelée chanvre, weed ou même herbe CBD, la fleur CBD contient des molécules cannabinoïdes. C’est de la marihuana ou plus concrètement une herbe produite par le chanvre. Comme la plupart des graines de cannabis, les fleurs de cannabidiol sont prédestinées à produire soit du THC soit du CBD. La production de l’un ou l’autre dépendra du cannabis de l’ADN de la plante.

Les fleurs de cannabidiol ont une forte ressemblance avec les fleurs de cannabis à haute teneur en THC. Elles ont une couleur verte et peuvent facilement être broyées de façon manuelle. Elles ont une odeur tout à fait agréable et délicieuse. Pour les personnes qui font de la culture du cannabidiol à domicile, il convient de faire bien attention.  Les plantes peuvent être soit femelles soit mâles ou même hermaphrodites.

Une donnée à prendre en compte dans votre calendrier cultural. Il faudra aussi noter qu’à la floraison selon leur sexe, les plantes donneront divers résultats. Par exemple, les plantes femelles peuvent donner des têtes de weed alors que les males ou les hermaphrodites ne produiront que du pollen. Par ailleurs, il est conseillé de ne pas laisser les plantes males femelles et hermaphrodites dans le même espace de culture. Cela risquerait de bousiller leur cycle de production.

L’utilisation des fleurs de CBD comporte de nombreux avantages. En effet, la synergie existante entre le THC et le CBD au niveau de ces fleurs leur permet de produire des effets incroyables. Les fleurs de CBD peuvent être soit fumées soit vaporisés. Quel que soit le mode de consommation que vous choisissez, sachez que les fleurs de cannabidiol vous procurent des saveurs uniques et parfumées. En utilisant les fleurs de CBD vous pourrez vous soulager des douleurs, vous libérer des crises épileptiques et même de certaines maladies chroniques. La fleur de cannabidiol de par sa richesse en CBD et sa faiblesse en THC est un excellent anti douleur. Bon nombre d’étude sont mis en valeur l’efficacité de ces fleurs contre les convulsions, l’anxiété et la sclérose en plaques. Aussi, il a été prouvé que la consommation de ces fleurs à dose raisonnable a un effet positif sur le fibrome, l’arthrite et les troubles psychiques.

Toutefois, pour les personnes qui souffrent de maladies respiratoires, il est déconseillé d’inhaler les fleurs de CBD. Tout simplement parce que ce mode de consommation pourrait s’avérer risqué pour leur santé. Autre chose à noter en termes de précaution à prendre pour consommer le CBD c’est le dosage. La dose de fleur de cannabidiol à consommer pour bénéficier des effets désirés va varier d’une personne à une autre. Ce qui veut dire que la fleur de CBD va fonctionner de manière différente sur plusieurs personnes. Pour connaitre sa dose idéale, il faudra faire des tests. Il reviendra donc à chaque consommateur de trouver le ratio de THC. CBD qui lui convient. À notre qu’il est possible que certains consommateurs développent une forte sensibilité au THC. Ce qui ne peut pas être le cas pour d’autres. Pour éviter de prendre des risques, il est conseillé de se tourner vers des fleurs de cannabis riches en CBD. Deux inhalations par joint étant la dose recommandée pour un débutant par exemple. Le mieux est de commencer à petite dose, afin de déterminer plus facilement le niveau auquel il faudra vous arrêter.

Les huiles de CBD

Les huiles de CBD sont extraites de la plante de cannabis. Elles contiennent des cannabinoïdes dont les quantités varient selon la plante elle-même,  la manière dont elle a été cultivée et extraite. L’huile de CBD est considérée comme telle, car elle dispose d’une quantité assez importante de cannabidiol. Toutefois, la concentration en cannabidiol d’une huile donnée peut varier. Le tout est d’adapter le niveau de concentration voulu chez une huile CBD en fonction de l’usage qui doit en être fait. L’huile de CBD est utilisée et notamment a été rendue légale du fait de ses effets bénéfiques sur le court et long terme. On ne lui reproche aucun effet psychotrope, ce qui veut dire qu’elle a une très faible teneur en THC. De ce fait, aucun risque pour le consommateur de se mettre à « planer » ou de se retrouver en état d’ivresse. Même si vous utilisez une quantité trop importante d’huile de CBD, cela ne fera que vous endormir. Aucun effet négatif mis à part une bonne sieste et un bon sentiment de relaxation.

De ce fait, l’huile de CDB peut être parfaitement utilisée par les personnes qui souhaiteraient améliorer la qualité de leur sommeil. Il a été prouvé que ce produit peut vous permettre de retrouver le sommeil. Ceci sans effets secondaires nocifs. L’huile de CDB ne va pas vous faire dormir automatiquement. Toutefois, il vous mettra dans les dispositions nécessaires pour favoriser un bon sommeil.  Aussi, pour les personnes qui souffrent de dépression, l’huile de CDB est une perle. C’est un anxiolytique naturel qui permet  d’agir sur l’humeur à un effet antistress. Des études ont d’ailleurs mis en exergue l’efficacité du CDB dans le traitement des phases dépressives chez les individus.

La consommation de l’huile de CDB permet aussi se débarrasser de certaines addictions notamment celles liées à la drogue. Pour les individus qui voudraient éviter de consommer les substances additives, cette huile pourrait les aider pendant le sevrage. Sa consommation va agir sur l’équilibre émotionnel et permettre à la personne d’être plus tranquille. Ce qui peut être très utile surtout pour une personne qui est en manque de drogues et qui doit s’en priver. L’huile de CBD a aussi une action antipsychotique sur l’organisme. Du coup, elle permet à l’utilisateur de soigner les troubles du comportement. Notamment la schizophrénie ou encore la bipolarité. Cette huile de cannabidiol est aussi un excellent anti-inflammatoire. Elle est hyper efficace dans le traitement des inflammations liées à l’intestin et de bien d’autres maux. La liste n’est pas exhaustive.

Comment consommer l’huile de CBD ?

Tout d’abord, on recommande aux débutants de commencer avec une consommation très réduite. Maximum 1 mg de CBD par kilo par jour. Le consommateur pourra soit augmenter soit diminuer la dose selon la réaction de son corps pour un début le consommateur peut procéder à une prise deux à trois fois par jour au maximum. Inutile de tomber dans l’excès. Il est fortement recommandé de consommer l’huile de CDB de manière sublinguale. C’est-à-dire le faire sous la langue. Il s’agit d’une précaution qui permet au consommateur d’éviter que les acides de l’estomac ne procèdent à une décomposition du CBD en THC. Étant donné que la consommation du CBD se fait dans un cadre thérapeutique, il est nécessaire d’avoir l’avis d’un médecin. Ceci avant de procéder à la consommation. Consommer l’huile de CBD sans l’avis d’un professionnel de la santé serait donc une forme d’auto médication.  Ce qui peut être risqué pour votre santé. Ceci est donc à éviter au maximum. Au contraire, il faut prendre vos mesures. Comme pour tout médicament, il faudra en parler à votre médecin traitant avant de procéder à la consommation.

Les différents types d’huiles de CBD

Les huiles de CBD existent sous deux types.  Il y a celles qui sont brutes et celles qui font partie de la catégorie des purifiées.  Les huiles de cannabidiol bruts sont celles qui après extraction sont mélangées à des huiles végétales. Toutefois, elles ne subissent aucune transformation supplémentaire. Ce qui permet d’obtenir des huiles hétérogènes qui conservent leurs caractéristiques originales à savoir une belle couleur verte et une bonne concentration.  L’huile brute de cannabidiol est donc après extraction soumise à un mélange, mais sans aucun traitement qui pourrait changer sa nature. Globalement son niveau de concentration est susceptible de varier. Il y a également les huiles de CBD qui elles sont purifiées. Les huiles entrant dans cette catégorie ont subi une extraction et un filtrage. Ce qui leur a permis d’être débarrassés de certaines substances indésirables telles que les graisses, les chlorophylles, etc. Les huiles purifiées sont aussi caractérisées par leur couleur claire et l’odeur naturelle dont elles disposent. En matière d’ingrédients, dans ces huiles, il n’y pas de superflu. Juste le minimum nécessaire.

Les résines de CBD

Le cannabis en lui-même est une plante qui se distingue en trois catégories. On a donc la beu qui représente ici l’herbe, mais aussi le shit. Ce dernier (le shit) représente le haschich qui n’est autre que la résine de cannabis.  Avant d’aller plus loin, il revient de faire un retour sur le composé du cannabis qui le rendait illicite. Ce qui n’est autre que le THC. Moins connu sous le nom de tétrahydrocannabinol, ce dernier a longtemps été décrié et considéré comme stupéfiants. Il l’est toujours d’ailleurs du fait de ses effets psycho-actifs. Toutefois, sa concentration dans le cannabis peut varier et donc dépendre de plusieurs facteurs. La seule chose qui intéresse dans la consommation du cannabis et qui a même contribué à le rendre légal, c’est le cannabdiol. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on parlera ici de résines de cannabidiol.

Ces dernières sont obtenues à travers les bouts fleuris de la plante. Elles sont en forme de plaques et peuvent prendre plusieurs couleurs. Notamment le vert, le jaune ou le brun. Le sol et les régions dans lesquels elles ont été produites peuvent influer sur leurs structures et sur leurs couleurs. Les amateurs de résines de CBD la fument à travers un mélange avec du tabac. La résine de cannabis est produite par la plante femelle. Malgré la contenance en THC des plantes mâles, ils n’ont pas la capacité de produire de la résine. Cette dernière provient donc des glandes sécrétoires des plantes femelles de cannabis. Pour élaborer les résines de CBD encore appelées haschich, plusieurs techniques sont utilisées. Tout d’abord il y a la technique du séchage qui revient tout simplement à faire sécher les plantes, les tamiser et à séparer les résines de la matière végétale. Bien évidemment, la bonne séparation et la qualité de la résine dépendront du tamis utilisé. Plus ce dernier est performant, plus la résine sera de bonne qualité.

Le hash est une variante de cannabis. Il est constitué de trichomes qui sont de substances provenant de la plante de cannabis.  Les trichomes ce sont exactement des mini glandes qui se chargent de produire et de retenir les cannabinoïdes dans la plante de cannabis. Une bonne partie des trichomes se secrète autour des fleurs. C’est la raison pour laquelle cette partie de la plante est plus intéressante lors de l’élaboration du hash.  Les producteurs veillent à ce que la partie remplie de trichome soit utilisée de manière efficace lors de la production.  Le haschich s’obtient donc à travers une extraction de la résine produite par les fleurs situées au niveau de la tête du cannabis. Pour consommer le shit qui est aussi le haschich, les utilisateurs font recours à d’autres substances toxiques. Il est donc fréquent de voir des gens coupler le cannabis avec du henné par exemple.

Les résines de  cannabis simple sont composées de deux substances principales. À savoir le THC qui est dangereux et qui peut montrer jusqu’où peuvent aller les effets nuisibles du cannabis. Ensuite le cannabinol  qui lui donne des informations sur la manière dont le shit a été conditionné lors de sa préparation. Le chiffre donnant ses indications est généralement compris entre 0,7 et 15. Dans la résine de cannabis, on peut trouver certains produits tels que le henné ou encore de la cire à chaussure. Mais ce n’est pas tout. On y trouve aussi de la paraffine qui est de plus en plus utilisée dans l’industrie cosmétique. Les études ont aussi montré  qu’y sont aussi présents certains éléments tels que des excréments et même de l’éther. À noter qu’on retrouve ces produits dans les résines de cannabis provenant de la marihuana. Le THC du shit pourrait contenir  en tout entre 0,1 et 20% de THC. Les dealeurs sont nombreux à mélanger le shit avec du henné ou du pollen. Cela leur permet de transporter plus facilement la marchandise en plaquette pour le refiler à leurs revendeurs.

La Wax CBD

La wax CBD est un produit issu du chanvre, mais qui dispose d’une bonne concertation en cannabidiol. À première vue, elle ressemble à de la cire durcie. C’est d’ailleurs de cela que provient son nom, car wax en anglais veut dire cire. La waw CBD n’est rien d’autre que de l’huile de CBD cristallisée. De ce fait, pour l’obtenir il faut passer par un procédé d’extraction bien défini. Il faut entre autres chauffer l’huile de CDB puis la fouetter pour la débarrasser de toute sorte de résidus. À la fin, l’on obtient de la cire qui assez sèche. La wax CDB est une des formes de cannabis qui sont le plus concentrés en cannabidiol. Elle peut avoir des dosages allant de 10% jusqu’à 80% de CBD selon la manière dont elle a été extraite. Cette wax CBD ne comporte pas que de CBD. Bien au contraire, on y retrouve aussi d’autres types de cannabinoïdes, mais en faibles quantités. On peut aussi retrouver dans la cire CBD des terpènes. Ce qui est tout à fait normal, car cette substance se trouve naturellement dans la plante de chanvre.

Si vous n’êtes pas un habitué de la wax CBD, il se pourrait que vous ne sachiez pas comment vous débrouiller pour l’utilisation. Mais son utilisation n’est pas  aussi compliquée qu’elle en a l’air. Vous pourrez utiliser votre wax CBD de deux manières. La première c’est tout simplement de l’inhaler. L’inhalation du CBD revient à en faire un dabbing c’est-à-dire un tamponnage. Cette méthode aussi bizarre soit elle permet de vaporiser le produit. Pour les néophytes, cela peut paraitre compliqué, mais ça va très vite. Il suffira de placer la cire chaude sur une surface et de commencer à procéder à l’inhalation.  Vous pouvez le faire par le canal d’une cigarette électronique si vous le souhaitez. Mais pour que cela soit possible, il faudra chauffer la cire et la transformer en e-liquide. Pour consommer la wax CBD vous pouvez aussi la faire passer dans vos repas ou dans des boissons. Aussi simple, c’est d’ailleurs ce qui est conseillé aux néophytes. Dans vos pâtisseries ou dans vos recettes de cuisine, la cire peut facilement être intégrée. Mais attention à le faire de manière très délicate, surtout en ce qui concerne le dosage. Vous pouvez aussi mélanger la wax avec un corps gras tel que l’huile ou le beurre.

La wax CBD a une très forte concentration en CBD. C’est pourquoi on vous recommande de ne pas avoir ma main lourde lors de son utilisation. Allez-y très légèrement. Et surtout évitez de la consommer sous sa forme la plus pure, c’est-à-dire ne pas l’utiliser quand elle est solide. Si vous n’arrivez pas à la consommer dans vos repas, n’hésitez pas à faire recours au dabbing. Notamment si vous l’utilisez pour le traitement de certaines douleurs. Toutefois, faites attention, l’inhalation d’une grande quantité de CBD peut être dangereuse. Il faut donc y aller à un rythme très modéré. Si vous assurez la wax de CBD chez un revendeur, assurez-vous qu’elle soit de bonne qualité.  Cela vous permettra de partir sur une bonne base et d’éviter des complications inutiles.

De manière globale, la consommation du cannabidiol peut être efficace pour vous aider à traiter certaines maladies, notamment la dépression, l’épilepsie et certains troubles du comportement.  L’efficacité est aussi évidente pour les personnes qui souhaitent arrêter de fumer. Dans tous les cas, vous avez le choix entre plusieurs variétés de cannabis.